Publié le 25/10/20 > 24 - 25 Octobre France Aunay-les-Bois

Junior - Nicouleau vainqueur à Aunay, Peugeot en posture favorable

Sur une piste constamment humide dans l’Orne dimanche 25 octobre, Enzo Peugeot a confirmé sa domination sur le Championnat de France Junior en remportant la préfinale, tandis que William Nicouleau signait une belle victoire finale.

 

KSP_008_2399.JPG

 

La pluie a accompagné les phases finales du 4e rendez-vous du Championnat de France Junior en mouillant systématiquement le circuit d’Aunay-les-Bois avant le départ. Malgré ces conditions difficiles, les pilotes de la FFSA Academy ont donné à voir de belles courses dans lesquelles peu d’erreurs furent commises. Malgré les écarts inhérents aux conditions pluvieuses, les performances restaient proches entre la plupart des 22 partants. La formation 2020 dans son ensemble a indéniablement bien progressé depuis le lancement agité d’Anneville fin juillet. Le leader du Championnat Enzo Peugeot faisait notamment preuve d’une excellente gestion de son parcours lors de cette 4e épreuve, tandis que de nouveaux pilotes s’illustraient : William Nicouleau en remportant la finale et Yoan Gay-Bardiaux en se montrant très compétitif pendant la journée de dimanche.

La préfinale pour Peugeot
Enzo Peugeot s’imposait lors de la préfinale face à William Nicouleau, qui se montrait toujours pressant sur le leader sans pour autant être capable de l’attaquer. Yoan Gay-Bardiaux confirmait l’aisance affichée au warm-up et progressait de 6 places pour atteindre la 3e position. Mal parti, Elliott Vayron remontait fort dans la 2e moitié de la course et terminait 4e avec le meilleur temps, tandis qu’Antonio Leite conservait sa 5e place. Julian Bodet-Colaroff et Enzo Caldaras effectuaient de bonnes prestations au 6e et 7e places devant Pablo Sarrazin et Loris Cléricy, lui aussi bien revenu. Alessandro Giusti abandonnait après 5 tours, ce qui n’était pas bon pour son score au classement. Léo Poncel et Gaspard Simon avaient renoncé encore plus tôt.

Nouvelle victoire finale de Nicouleau à Aunay
Le circuit d’Aunay-les-Bois convient bien à William Nicouleau. Il s’était déjà imposé en 2018 et il a récidivé de fort belle manière cette année. Alors que la piste était encore très mouillée après le passage d’une forte averse, les 22 participants s’élançaient pour la finale. Enzo Peugeot avait pris les commandes au départ, mais Nicouleau le suivait à courte distance. Il se rapprochait à mi-course et plaçait une attaque pour s’emparer de la première position. Peugeot ne lui offrait pas beaucoup de résistance, sa stratégie consistant d’abord à marquer des points importants pour le Championnat. Second à Laval, Nicouleau devenait le 3e vainqueur de la saison avec une avance de 2,8’’ sur Peugeot.  Elliott Vayron entamait une remontée de plus après un tout début de course en demi-teinte et dépassait Yoan Gay-Bardiaux à 5 tours de l’arrivée. Il était trop loin pour revenir sur Peugeot et terminait au 3e rang devant Gay-Bardiaux, très convaincant dans ces circonstances. À distance respectable, Antonio Leite réussissait son 2e top 5 de la journée. Gaspard Simon concluait en 10e place avec un gain de 10 places devant Léo Poncel (+8 pl). Alessandro Giusti, moins en verve que d’habitude, devait se contenter de la 14e position.

Enzo Peugeot conforte sa position de leader
Très convaincant avec sa pole position, ses deux victoires de manche et celle de la préfinale, Enzo Peugeot a nettement augmenté son avance face à Vayron, qui passait de 1 point après Laval à 14 points au soir d’Aunay-les-Bois. Grâce à ses bonnes performances en Normandie, William Nicouleau se hissait de la 5e à la 3e position du classement, prenant ainsi l’avantage sur Alessandro Giusti et Gaspard Simon. Yoan Gay-Bardiaux progressait d’un seul coup de la 14e à la 6e position.

Classement du Championnat de France Junior 2020 après le meeting d’Aunay-les-Bois 4/5
1- Enzo Peugeot – 163 points
2- Elliott Vayron – 149 points
3- William Nicouleau – 126 points
4-  Alessandro Giusti – 112 points
5-  Gaspard Simon – 94 points

 

Communiqué FFSA Academy / © Photo KSP